#Guest73 - Sakina M'Sa, créatrice engagée et fondatrice de Front de Mode

Mon inspiration vient de mes voyages, de la danse contemporaine, du cinéma ou encore du théâtre. Mais je le puise également de ce magnifique théâtre qu’est la rue ! Barbès et les quartiers populaires sont très nourrissants…
— Sakina M'Sa

1- Ton destin était tout tracé avec une enfance qui a débuté avec un mariage forcé à la clé. Comment as-tu réussi à sortir de ce schéma?

La mode a été une fenêtre vers tous les possibles. Je pense que ce métier m'a permis de devenir "livre" face aux traditions et au destin des femmes de ma communauté. Je dirai aussi l'amour du dialogue et la reconnaissance de la dignité de la femme que je décidais de devenir. Je me suis bien sûre opposée de manière radicale à ce mariage. Après, ayant découvert le bouddhisme, je me suis opposée dans un souci d'écoute de mon père et de dialogue. Il a entendu mon choix et le respecte désormais.  C'était  une expérience formidable!

2- Que veut dire le mot "éthique" selon toi? 

« L'éthique c'est l'esthétique du dedans » comme disait Pierre Reverdy, mais plus encore... C'est s'intéresser principalement à ajouter du bien et du bon dans chaque profession et geste du quotidien pour une justice sociale plus équilibrée.

3- À quel moment as-tu eu cette envie de marier la mode et l'éthique? 

Cette envie s’est révélée très rapidement chez moi dès 2005 en revenant d'un long voyage en Afrique. Une fois arrivée à Paris j’ai échangé de nouveau avec les femmes du 93 qui participaient à mes ateliers du tissu social. Il s'est avéré très vite que le développement durable répondait à mes envies de création dans la mode et cela résonnait avec mes convictions et valeurs. C’est comme ça que tout a commencé de manière assez naturelle.

4- Comment se passe le recrutement chez Sakima M'Sa? À qui s'adressent principalement tes emplois?

Nous sommes une entreprise d'insertion agrée par l'État. Nous réalisons nos embauches en collaboration avec le Pôle Emploi qui est l’un de nos partenaires. Nous évaluons ensemble les profils des candidats pour leur insertion suivant leurs capacités, nous regardons ce que nous pouvons leur apporter et comment nous pouvons accompagner leurs projets professionnels.

5- Ton concept store Front de Mode est un mélange de marques qui ont pour objectif de respecter les valeurs du développement durable. Vois-tu un intérêt de plus en plus développé en cette faveur chez les clients? 

Les clients arrivent d'abord pour la mode et dans un second temps sont ravis de participer à un projet qui a du sens. Tous nos créateurs défendent les 3 piliers du développement durable. C'est une nouvelle forme de shopping avec une démarche d’économie sociale et solidaire avec un moindre impact environnemental derrière chaque produit.

6- Quel est ton discours face aux consommatrices pour prôner ces valeurs et justifier les prix?

Pour ce qui est du Made in France c'est hors la loi de fabriquer à perte. Et le coût horaire France n'est bien sûr pas le même que dans les pays dits du "Sud". L'argument se fait facilement.  On a voulu créer un projet beau et ambitieux avec des marques prestigieuses qui s'engagent. Il n' y a pas de raison que les prix pratiqués chez nos concurrents ne soient pas acceptés chez nous et en plus dans des conditions vertueuses.

7- Tu mélanges les formes, les couleurs, les vêtements amples et robes cintrées, où puises-tu ton imagination?

Mon inspiration vient de mes voyages, de la danse contemporaine, du cinéma ou encore du théâtre. Mais je le puise également de ce magnifique théâtre qu’est la rue ! Barbès et les quartiers populaires sont très nourrissants…

8- Tes projets pour cette année?

Développer mon concept store Front de Mode ainsi que les collections des deux marques et continuer à intervenir dans les prisons et les hôpitaux. Cette année, je travaille à Fleury Mérogis  et à l'hôpital Avicennes.

9- Ta ligne Blue, tu nous en parles?

Le bleu de travail est inspiré par les ouvriers, ces gens de l'ombre qui font la lumière d'une société. C'est une cotonnade trendy bleu casual chic à porter tous les jours et à piquer à son mec. Toute la gamme est réalisée en France dans une usine certifiée " origine France".

10- Comment inciter les grandes maisons à travailler sur le même schéma que toi?

Je pense que cela peut marcher en faisant fructifier le concept Front de Mode et mes deux marques. Si ces projets se développent au niveau économique on pourra peut-être inspirer facilement les autres à adopter les mêmes comportements. Je souhaite toutefois signaler que le mot « inspirer » est important. Je ne veux surtout pas donner de leçons car chacun fais de son mieux, c'est sur!