#Guest44 - Philippe DOUSTE-BLAZY, Président UNITAID

Si vous voulez sauver la paix dans le monde aujourd’hui, vous êtes obligés d’arrêter cette marche infernale du capitalisme financier!

Ambitieux et optimiste sont les deux qualificatifs majeurs de mon #Guest44. Ancien médecin hospitalier, Ministre de la Santé et des Affaires Étrangères, actuel secrétaire général adjoint de l’ONU chargé de la réflexion sur les financements innovants pour le développement, Philippe Douste-Blazy se revendique surtout aujourd’hui comme un citoyen du monde !

Depuis 2006 il préside UNITAID, une agence internationale qui se charge d’aider les pays en voie de développement pour lutter contre le Sida, la Tuberculose et le Paludisme. Éradiquer ces 3 maladies correspond à l’objectif numéro 6 des OMD – Objectifs du Millénaire pour le Développement initiés à l’assemblée générale des Nations-Unies en l’an 2000.

UNITAID fonctionne grâce à un concept nouveau, les financements innovants qui consistent à prélever une taxe de 1€ sur chaque billet d’avion. Le but de ses 12 pays adhérents est de changer cette fatalité : 2 milliards d’êtres humains vivent avec moins de 1,25$ / jour dans le monde. Depuis sa création, ce sont près de 2.5 milliards de Dollars qui ont été récolté !

En septembre prochain lors de la prochaine assemblée générale des Nations-Unies, il présentera son nouveau projet baptisé Unitlife. Les financements innovants serviront cette fois à vaincre la malnutrition chronique via des prélèvements sur des ressources extractibles comme le pétrole, les mines et le gaz sur le continent Africain.

Dans l’histoire de l’humanité, il n’y a jamais eu un moment aussi propice pour une déflagration entre les riches et les pauvres. Près de la moitié des richesses mondiales sont aux mains de 1% de la population selon le rapport de l’ONG Oxfam publié en janvier 2014, la veille du forum économique mondial à Davos. Si nous continuons à creuser ce fossé, deux alternatives peuvent en découler : guerre ou solidarité mondiale.

Au moment de la création d’UNITAID, le Président brésilien Lula avait-il raison en disant que la bombe atomique n’était autre que l’extrême pauvreté dans le monde ? L’arrivée du nouveau monde prône déjà cet élan de solidarité et de partage, il est grand temps d’agir et de se prendre en main dans tous les sens du terme !

Rencontre avec cet ancien docteur qui se sert de son ancien sésame diplomatique #PourUnMondeMeilleur dans les pays en voie de développement !