#Guest32 - Yolaine de la Bigne, Fondatrice et Directrice du magazine NEOPLANETE

Nous ne laisserons pas le même monde aux générations futures, c’est certain, mais nous pouvons malgré tout leur laisser un monde vivable et harmonieux!

1 – Vous êtes la belle plante du PAF Yolaine! Vous avez collaboré avec Nicolas Hulot en étant le voix des reportages du magazine Ushuaia, en 2002 vous recevez le prix Terre de Femme de la foundation Yves Rocher pour avoir replanté avec votre mari des km de haies bocagères autour de votre maison, et vous fondez en 2009 le premier magazine gratuit dédié à l’environnement NEO-PLANETE - http://www.neo-planete.com/ - D’où vous vient le premier déclic, votre sensibilité à l’environnement, l’envie d’agir enfin?

Ma sensibilité à l'environnement s'est révélée lorsque j’ai décidé de quitter Paris avec mon mari pour vivre dans la vieille maison familiale bretonne. C'est ce déménagement qui m'a fait un véritable déclic! J'ai pris réellement conscience de l’évolution du paysage depuis mon enfance, les haies disparues, les animaux plus rares, les routes qui quadrillaient la campagne, etc. Je me suis dit que c’était la cause la plus importante du monde moderne, que nous avions trop besoin de la planète ne serait-ce que pour nous nourrir et qu’il fallait la protéger notamment pour aider les populations en difficulté. Défendre la planète est pour moi un choix spirituel qui pose les questions fondamentales : Qui suis-je et que dois-je faire sur cette Terre? Dois-je continuer de consommer égoïstement ou puis-je partager avec les autres? Que vais-je laisser aux générations futures ? Nous ne laisserons pas le même monde, c’est certain, mais nous pouvons malgré tout leur laisser un monde vivable et harmonieux! Mais cela demande de multiples efforts courageux et difficiles. 

2 – Quelles sont les nouveautés concernant Néoplanète et l’approche de la COP21 ? 

La radio Néoplanète diffuse 24h/24 de la musique et des informations utiles sur la planète pour donner la parole à ceux qui s’engagent et montrer l’incroyable dynamisme du Développement Durable! Jusqu’à fin 2015, Néoplanète est la RADIO COP 21, grâce à sa grande richesse éditoriale sur le sujet que nous traitons depuis très longtemps et une présence dans les évènements principaux, notamment au Grand Palais et au Bourget au moment de la COP 21. C’est une occasion pour séduire le public avec une radio qui parle la protection de la planète sous un aspect positif et agréable: parler du climat est plus sympathique entre un Beatles et un Stromae !

3 – Qu’attendez vous des décisions à l’issue de cette COP21 et le message que vous avez envie de dire à chaque citoyen qui a lui aussi le pouvoir de faire changer les choses et dans le bon sens ?

J’attends une évolution, il n’y aura pas de miracles car cette cause est complexe et exige un bouleversement profond des mentalités qui prend du temps. Mais l’important est de bouger les mœurs et déjà il y a beaucoup de progrès dans toutes sortes de domaines! Cette COP 21 va être importante au niveau de la politique mondiale car il y a eu de nombreux problèmes récemment liés au changement climatique - que plus personne ne nie - les politiques vont donc être obligés d’agir, pas beaucoup comme toujours, mais ce sera déjà ça ! Quant au public, lui aussi aura l’occasion de s’informer et mieux comprendre ce qu’il peut faire pour l’avenir de la planète, car son rôle en tant que consom’acteur est essentiel! Ces grands évènements permettent de sensibiliser les habitants de la planète et c’est toujours un progrès!

4 - Vous êtes l’auteure de nombreux ouvrages, quel est votre leitmotiv à chaque fois, les messages que vous avez envie de faire partager à vos lecteurs ? Avec « Sois belle et bats-toi » vous avez un penchant féministe, expliquez-nous les causes ?

Même pour les sujets les plus graves, je tente de trouver leurs aspects positifs car ce n’est qu’en ayant de l’espoir, en comprenant qu’il y a des choses à faire que l’on bouge, sinon on se contente, comme de nombreux pessimistes, de râler, de se plaindre et… de ne rien faire ! J’ai écrit par exemple des livres sur le bonheur ou le bon sens, et l’agenda vert.

"Sois belle et bats-toi!"est un livre militant pour rappeler que les féministes ne sont pas méchantes avec du poil aux pattes, que l’on peut être féminine, adorer les hommes et malgré tout être féministe. Car comment ne pas l’être quand, par exemple, 6000 petites filles sont excisées chaque jour dans le monde ? Autant de cruauté pour la raison la plus dérisoire: qu’elles ne puissent jouir quand elles seront des femmes et ne pas tromper leur mari ? Car c’est la véritable raison de cette soi-disant tradition que l’on ne trouve dans aucun écrit du Coran. Sans parler des femmes violées, battues, etc.

C’est donc un livre à la fois grave et léger mais aussi pragmatique (je cite par exemple, de nombreuses études prouvant qu’aider les femmes rapportent de l’argent !). Quant aux hommes, je leur consacre un chapitre car ils sont nombreux à nous avoir beaucoup aidé à faire évoluer la société. D’ailleurs, je suis très heureuse car Yann Borgstedt qui a créé l’association Womanity - http://www.womanity.org/?lang=fr - et qui fait un travail remarquable contre la violence faites aux femmes, a tellement aimé le livre qu’il a acheté les droits et le traduit actuellement en anglais, espagnol et arable pour diffuser ces messages un peu partout, des États-Unis à la Jordanie ou le Liban, c’est formidable ! Encore un homme qui aide les femmes, je vous le disais !

5 – Votre avis sur le monde connecté ?

Le monde connecté est passionnant car c’est un monde d’innovations dont certaines médicales ou pour le 3ème âge qui sont très intéressantes! C’est aussi une nouvelle économie, pleines de promesses et à priori pas trop polluante, enfin ! Bien sûr il y a le côté flippant, l’idée que nous soyons de moins en moins autonomes, liés à toutes sortes d’objets connectés et robots qui font le boulot pour nous. Je pense toujours à ce film génial, Well-E avec les humains qui ont laissé le petit robot nettoyer tout seul la planète couverte de déchets et qui vivent sur une autre planète, obèses, coincés dans leur fauteuil d’où ils peuvent tout faire sans bouger. On n’en est pas là, heureusement ! Comme souvent, il y aura des abus et progressivement les choses prendront leur place, nous apprendrons à utiliser le monde connecté sans en être esclaves. Du moins il faut l’espérer!

6 – Racontez-nous une rencontre bouleversante ?

Bouleversante ! Le mot est fort. J’ai la chance par mon métier de rencontrer toutes sortes de gens passionnants, émouvants, étonnants mais la rencontre qui m’a bouleversé est celle avec le Dalaï-lama que j’ai eu la chance d’interviewer, juste avant la chute du mur de Berlin. Il y a en lui une force tranquille, une douceur, une joie de vivre, une intelligence hors du commun qui sont bouleversantes...

Mais les rencontres les plus bouleversantes sont intimes, celle avec l’homme de ma vie, celles avec mes trois enfants, leur naissance et ces rencontres exceptionnelles que l’on fait avec eux à différentes étapes de leur chemin vers l’âge adulte. Ce sont des moments qui vous bouleversent profondément.

D’autres rencontres me bouleversent, avec les animaux. Parler avec un cheval par exemple et sentir que là, on est complètement en phase, qu’il vous réponds à sa manière et que vous arrivez à comprendre ce qu’il dit… C’est un moment incroyable d’aller au-delà-de son identité humaine pour entrer dans un tel contact avec un autre animal si différent de soi, si magnifique et généreux. Ce sont de Grands moments !

7 – Un mot sur ce blog ?

J’adore ! La galerie de photo est si joyeuse ! On a besoin de voir des images drôles des hommes et femmes engagées que l’on voit souvent dans des contextes graves ou compliqués, donc ça fait du bien… Et cette succession de pensées si diverses est très enrichissante. La société a besoin de gens qui réfléchissent, qui se battent pour une cause, qui bougent, il y a trop d’urgences un peu partout, il faut qu’on se bouge ! Merci belle Cyrielle d’y participer !