#Guest2 - Adrien AUMONT, Co fondateur de KissKissBankBank, HelloMerci et Lendopolis.

On commence à être très très proche de tous ces secteurs liés à l’environnement qui sont extrêmement dynamiques et qui utilisent parfaitement bien KissKissBankBank et à l’approche de la COP21 c’est génial, ça fait encore plus de projets qui vont être présentés et venir mettre la pression sur tous les décideurs!

1/  5 ans après le lancement de KissKissBankBank, quels sont vos nouveaux objectifs dans les 3 prochaines années ?

En effet, nous venons tout juste de souffler nos 5 bougies le 5 mars dernier et j’en suis ravi !

Nous sommes toujours aussi motivés et dynamiques dans notre élan de faire bouger les choses et donc je te l’annonce, nous sommes bel et bien bourrés de projets à développer pour les 5 prochaines années !

Il est important de rappeler que nous avons lancé il y a un et demi « HelloMerci , Empruntez à des gens qui vous veulent du bien »- https://www.hellomerci.com/fr - une plateforme de prêt solidaire collaboratif. Hello Merci marche super bien mais il y a encore beaucoup de choses à faire.

Dans les prochaines années on aura sûrement la surprise de voir qu’HelloMerci peut devenir, 2 voire 3 fois plus important que KissKissBanBank.

Puis il y a 3 mois nous avons lancé « Lendopolis, l’économie dont vous êtes le héros » - https://www.lendopolis.com/ - une plateforme qui permet aux TPE et PME françaises de venir emprunter de l’argent pour se développer en échange de taux d’intérêt donné aux prêteurs. C’est une nouvelle aventure sur laquelle nous sommes tous très concentrés.

Donc dans les 5 prochaines années, vous allez voir Hello Merci et Lendopolis grandir énormément, vous allez voir KissKissBankBank se développer à l’international et plein d’autres choses que je ne peux vous dire encore, de jolis secrets qui sont encore dans nos cuisines…


2/  KissKissBankBank porte des projets en lien avec l’environnement, quel est ton degré d’implication avec l’écologie et ce que tu aimerais voir comme décisions à l’issue de la COP21 ?

Je ne suis absolument pas un spécialiste de cette thématique, je suis d’ailleurs personnellement pas vraiment irréprochable, mais il est vrai que depuis plus d’un an avec KissKissBankBank on accompagne des gens extrêmement dynamiques, des grands experts de toute cette thématique.

Le projet en lien avec l’environnement qui a été le mieux financé chez nous est un film, il s’appelle « Demain » (sortie prévu décembre 2015) il est porté sur le développement durable et sur les solutions pour un monde meilleur demain montrant des solutions qui existent dès aujourd’hui. Le film et la campagne a été monté et réalisé par Cyril Dion, le premier directeur du mouvement Colibris, l’ONG qu’il a monté avec Pierre Rhabi.

C’est un film qui a rencontré un franc succès sur notre plateforme puisqu’il a quand même récolté 444 000 euros auprès de plus de 10 000 personnes, un film réalisé également par Mélanie Laurent. Les sujets abordés touchent de plus en plus de monde et plus qu’une histoire d’argent, c’est une histoire de plébiscite. Ça fait vraiment plaisir quand on voit une telle implication! De plus, on peut parler aussi de Kaizen - http://www.kaizen-magazine.com - le magazine monté par Cyril Dion qui a levé plus de 70 000 euros!

Il y a plus de 4 projets qui ont collecté plus de 50 000 euros sur ces thématiques cette année sur KissKissBankBank. On commence à être très très proche de tous ces secteurs qui sont extrêmement dynamiques et qui utilisent parfaitement bien KissKissBankBank et à l’approche de la COP21 c’est génial, ça fait encore plus de projets qui vont être présentés et venir mettre la pression sur tous les décideurs!

Me concernant, je ne connais pas très bien précisément les nécessités de ce rassemblement, je ne suis pas assez technique pour te répondre, mais je renvoie la parole à des experts du sujet pour ne pas te dire de bêtises.

3/ Selon toi, le monde connecté est-il une avancée pour l'humanité et quel constat en fais-tu dans ton domaine?

Je pense que le monde connecté, le monde numérique à partir du moment où l’on sait s’en servir correctement, à partir du moment où l’on y injecte des valeurs humaines fortes, peut devenir un vrai vecteur de progrès. Personnellement je me moque pertinemment de l’innovation si c’est pour de l’innovation pure, moi ce qui m’intéresse c’est l’innovation au service du progrès et je pense que l’innovation qui marche devient un progrès tout naturellement, pour moi c’est ça ce qui compte le plus.

Donc le numérique pour le numérique n’a pas de sens, le numérique pour améliorer nos vies quotidiennes, OUI, et je pense que c’est clairement toute la dimension aujourd’hui que peut avoir le numérique en son saint, alors après il y a forcément la nécessité d’apprendre aux gens à utiliser ces nouveaux outils. On est désormais tous connectés et ce n’est pas pour autant qu’on sait tous utiliser ces outils à bon escient, donc je pense que le challenge c’est d’éradiquer cette fracture d’usage et de faire que tout le monde ait une certaine technicité pour ne pas être laissé pour contre du monde qui vient et que tout le monde sache utiliser tous ces nouveaux outils.


4/ Comment aimerais-tu voir le monde de demain, le monde où tes enfants grandiront?

J’aimerais le voir à l’image de ce que l’on fait au quotidien, à l’image de tous les projets que l’on porte sur nos plateformes de crowdfunding. On a envie d’un monde avec plus de solidarité, plus de bienveillance, plus d’empathie…

D’une certaine manière il n’y a pas d’un côté les gens "biens" et les "mauvais" de l’autre. On a tous en nous quelqu’un de bien et une partie moins bonne qui sommeille. Maintenant cela dépend des propositions et des outils que l’on nous présente. Je pense que si on nous donne des outils où on nous fait des propositions qui font appel à ce qu’il y a de bien en nous, ce qu’on appel de l’empathie, notre côté solidaire à ce moment là, ressortira et on pourra faire de grandes choses ! C’est donc aux gens de faire de belles propositions, tout le monde est prêt à suivre de propositions constructives et positives qui font avancer les choses au même type que l’on est prêt à suivre les mauvaises, donc il faut faire émerger plus que jamais des propositions positives tournées vers un avenir meilleur pour tous !


5/ Un projet inoubliable qui t’a marqué depuis ces 5 dernières années?

Parmi les 13 000 projets sur KissKissBankBank je n’ai pas de projet favori. Je ne pense pas qu’un projet puisse changer le monde, je pense que parmi ces 13 000 projets qui peuvent se financer avec un nouveau champs des possibles, l'un d’entre eux pourra changer le monde. Pour moi c’est ce volume de projets, toutes ces personnes aux 4 coins de la planète qui se réalisent, qui libèrent leur créativité et qui font des choses qui m’intéressent.

Après s’il y a bien des choses qui m’ont fascinées ces dernières années, c’est un peu auto centré, mais je parlerai de l’émergence de l’économie collaborative, l’émergence de l’Internet des objets et l’espoir d’un Internet de l’énergie.

C’est cette 3ème révolution industrielle qui me passionne. C’est ce changement de monde, la capacité des nouveaux acteurs à comprendre ces changements majeurs avec l’obligation d’éducation et de pédagogie auprès de tous les anciens pour qu'ils ne soient pas laissés pour contre. Faire attention que dans ce grand écart personne ne se pète les adducteurs.

6/ Tu veux rajouter quelque chose ?

« Bisou » !